Single Blog Title

This is a single blog caption
Information importante, Tocilizumab, rupture de stock

Tocilizumab, rupture de stock : informations

Chers parents,
KOURIR vous transmet le message ci dessous en provenance du Pr Alexandre Belot, pour FAI2R, du Pr Pierre Quartier,  pour le CRMR RAISE et du Dr Isabelle Melki, pour la SOFREMIP
sur la rupture de stock constatée du Tocilizumab.

Chère Madame, cher Monsieur,

Une rupture de stock de Tocilizumab (Roactemra®) a été signalée par le laboratoire Roche – CHUGAI depuis une quinzaine de jours.

Nous tenons à vous informer des démarches entreprises auprès du laboratoire lui-même ainsi qu’auprès de l’ANSM pour préciser la spécificité pédiatrique des patients atteints d’AJI et bénéficiant de ce traitement, souvent le résultat d’échec de plusieurs lignes thérapeutiques antérieures. Nous avons exigé auprès du laboratoire la sécurisation des doses nécessaires au maintien de ce traitement pour nos patients en pédiatrie.

Voici les informations dont nous disposons actuellement. Celles-ci seront probablement amenées à être modifiées dans les jours à venir et nous ne manquerons pas de vous tenir au courant.

  • Tocilizumab IV : Rupture des flacons de 400mg, mais sécurisation des flacons de 200 mg et 80 mg qui devraient être reçus jeudi 07/10/21 et seront ensuite envoyés aux différents centres que la SOFREMIP est en cours de recensement.
  • Tocilizumab SC :

·      Les besoins pour le mois d’octobre ont été sécurisés et devraient arriver en fin de semaine (07/10/21) chez les grossistes, puis acheminés dans les officines 24h plus tard (08/10/21). Il est donc recommandé aux familles de nos patients d’aller s’approvisionner dès le 08/10/2021 pour leur doses complètes du mois d’octobre, sans demander plus d’un mois de traitement.

·      En effet, sécuriser une période plus prolongée risque d’entraîner un déséquilibre que le laboratoire sera en difficulté de juguler. Il est vraisemblable que la livraison prévue des doses SC pour la semaine 41, ne puisse être effective qu’à la semaine 42.

Nous avons également demandé au laboratoire de sécuriser des quantités plus importantes de 20% que les doses mensuelles exactes IV que nous sommes en train de recenser dans le cas où des doses SC venaient à manquer. Les deux alternatives seraient les suivantes : administration de seringues SC si elles sont disponibles aux pharmacies hospitalières en HDJ ou passage en voie IV en HDJ.

Il est par ailleurs signalé que le passage de la voie SC à la voie IV risque d’engendrer des difficultés organisationnelles pour les différentes HDJ des sites prescripteurs, dans une période hivernale et complexe en termes de disponibilité de personnels soignants et de lits.Nous demandons ainsi aux familles de nous signaler toute difficulté rencontrée par le biais de leur médecin référent et de faire remonter les modifications thérapeutiques afin que les besoins soient signalés au plus près pour chaque centre.

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant régulièrement des informations.